Blanche Neige à New York


SOMMAIRE
Années 90

Chapitre 27 Où l'auteur est forcée de quitter son travail chez l'antiquaire et après quelques tâtonnements commence à travailler comme coursière à vélo.

Chapitre 28 Où l'auteur a un accident bizarre avec un piéton, et se laisse convaincre de changer d'agence de messagerie.

Chapitre 29 Où l'auteur échappe de justesse à une mort intentionnelle sous les roues d'un bus de la ville, et signe un mandat avec un avocat spécialiste des accidents.

Chapitre 30 où l'auteur fait un séjour de trois semaines à St Clare's Hospital.

Chapitre 31 Où l'auteur revient chez elle, est aidée par un voisin alcoolique qui devient son amant et téléphone à sa mère.

Chapitre32

Chapitre 33

Chapitre 34

Chapitre 35 Où plusieurs financiers se succèdent au domicile familial, et où l'auteur fait un voyage à Genève avec sa mère.

Chapitre 36 Où l'auteur est seule à seule avec sa mère à la maison de Normandie.

Chapitre 37

Chapitre 38 Où l'auteur retourne à New York et où commencent les ennuis de succession.

Chapitre 39 Où l'auteur commence une psychothérapie et fait la connaissance de deux autres personnes; et où la succession prend mauvaise tournure.

Chapitre 40 Où l'auteur démarre une activité de fabrication de bérets artistiques, prend des cours de guitare avec un nouveau professeur et se voit spoliée de son héritage sans que ni son avocate ni son notaire ne s'y opposent.

Chapitre 41 Où l'auteur devient membre d'un cercle littéraire et continue la création de bérets.

Chapitre 42 Où l'auteur continue sa création de bérets et trouve enfin la formule qui plait; où elle est à moitié amoureuse de son propriétaire et où elle demande des explications à ses avocats concernant son procès contre la Transit authority.

Chapitre 43 Où l'auteur se procure le Code Pénal et découvre le nom des infractions qu'elle a subies; où elle profite du beau temps pour jouer de la guitare dans Central Park.

Deuxième Partie

Chapitre 1 Où l'auteur est suivie et harcelée chaque fois qu'elle sort avec sa guitare pour jouer dehors; où elle est abordée dans Central Park par un SDF noir qui la détourne de son travail, tente de la saoûler et lui fait parler de sa mère; où un agent soumet à l'auteur un contrat inacceptable.
Chapitre 2 Où les gens du quartier deviennent hostiles; où l'auteur essaie de jouer dans des bars du quartier, prend rendez-vous avec des restaurateurs français; surmonte un mauvais pressentiment et se rend compte qu'une séance de répétition avec des musiciens avec qui elle jouait pour la première fois, a été enregistrée à son insu.
Chapitre 3 Où l'auteur soupçonne que le propriétaire a passé ses vacances en France et a mission d'exécuter des ordres reçus de sa mère; où elle cherche le réconfort auprès d'une ancienne connaissance; où elle subit des examens médicaux liés à son procès.
Chapitre 4 Où l'auteur se rend chez ses avocats pour préparer sa déposition au procès dont la date de jugement approche, où elle médite sur sa relation avec la vérité et le mensonge, et où elle fait un bilan pessimiste de sa situation actuelle.
Chapitre 5 Où l'auteur décide de rentrer en France et téléphone à sa mère, et la nuit suivante fait un cauchemar; où elle jette des livres et retrouve un catalogue de mosaïques volées et s'aperçoit que les dépositions de son adversaire ont disparu de son dossier; où elle essaie de comprendre par quel moyen ses avocats vont lui faire perdre son procès et où elle pense au suicide.
Chapitre 6 Où l'auteur est victime de harcèlement aquatique et émet des récriminations. Où sa sœur Sophie dans une lettre l'empêche de toucher sa part de la maison de vacances et où sa mère révèle accidentellement que c'était le but recherché.
Où l'auteur en vue du procès imminent fait installer un nouvau cylindre et un cadenas à sa porte et écrit à l'Inspecteur des Impôts d'Evreux pour se plaindre des malversations de ses cohéritiers. Où elle parle à un journaliste du mensuel Spy Magazine

Chapitre 7 Où l'auteur comprend la supercherie de ses avocats, cherche en vain à les remplacer, les congédie; où elle parle au juge; où les objets sont déplacés dans son studio même après le changement de serrure; où elle trouve dans les Archives l'annonce d'offre de logement par laquelle elle avait emménagé à son adresse courante.
Chapitre 8 Où l'auteur engage un détective privé et cherche de quels romans ou de quels films sa sœur s'inspire pour lui nuire.
Chapitre 9 où l'auteur découvre que son chirurgien et ses avocats lui ont fait croire qu'elle avait subi une opération chirurgicale et qu'il n'existe pas de rapport d'opération ; où elle reprend la fabrication de bérets mais sans les aides qui avaient saboté son travail; où elle se présente au Tribunal d'Instance et reçoit une réponse de ses anciens avocats suite à sa réclamation au Comité Disciplinaire.
Chapitre 10 où l'auteur annule son voyage en France; visite une chapellerie pour lui vendre ses bérets mais est repoussée brutalement après une première visite très encourageante; assiste à une conférence sur les techniques d'investigation et est abordée par un personnage décrépit qui prétend être producteur de comédies musicales; où elle rencontre un conseiller juridique dans un organisme dédié au type de logement qu'elle habite et fond en larmes; où elle rompt son contrat de service avec le détective privé et obtient un remboursement de son avance; se rend compte que le conseiller juridique a un parti-pris en faveur des propriétaires; où sa mère lui annonce qu'elle va venir à New York, ce qui lui cause une frayeur intense.
Chapitre 11 Où l'auteur explique qu'elle ne trouve pas sexy le mari de sa soeur. Une lettre déprimante de sa mère. Un rendez-vous au Tribunal d'Instance. Une visite de Prince Street où l'auteur vendait ses bérets l'année dernière, et une causette décevante avec un vendeur de rue. Une annonce trompeuse de recrutement de vendeurs d'artisanat. Le 27 novembre 1993 l'amnésie se dissipe et l'auteur sait que l'accident était un attentat. Le lendemain elle téléphone au commissariat d'Evreux et dit avoir été victime d'un attentat mais n'en dit pas plus. Le Comité Disciplinaire lui envoie une réponse négative suite à sa réclamation contre ses avocats. Son frère François lui annonce qu'il est à New York et qu'il veut la voir.
Chapitre 12 Discussion avec François dans le coffee-shop. Incident du sac de la serveuse. Réaction ahurissante du frère de l'auteur quand elle lui raconte l'histoire de son propre sac volé à l'arrachée. L'auteur annule son rendez-vous de soirée avec son frère. Elle téléphone à sa mère et l'accuse d'avoir mandaté François, et en cours de conversation l'amnésie qui était revenue se dissipe à nouveau.
Chapitre 13 Où l'auteur reçoit un fax inquiétant; où elle essaie de faire lancer une enquête de police concernant sa tentative d'assassinat, puis fait en vain le tour de tous les organismes d'aide y compris le consulat de France qui ne veut rien faire; où elle reprend la vente sauvage de bérets et est harcelée par des clients de mauvaise foi.
Chapitre 14Où l'auteur est arrêtée par la police et voit sa marchandise confisquée; où elle entre en conversation avec un voyageur qui porte un béret vert-pré et lit un livre intéressant; puis le revoit plus tard l'après-midi et est déçue par le bonhomme.
Chapitre 15Où l'auteur a son beau manteau éclaboussé par de la soupe; où elle est malade le jour de son audience au tribunal et fait des démarches pour rattraper le jugement par défaut rendu contre elle; où elle a une étrange conversation avec un employé de son propriétaire qu'elle voit rarement.
Chapitre 16Où l'auteur sans le sou demande de l'argent à sa mère; où elle appelle la police à Évreux pour dire qu'elle a été victime d'une tentative d'assassinat et parle à Mr Kunz; où elle fait connaissance avec un artiste sud-Américain qui ne lui inspire pas confiance.
Chapitre 17où l'auteur réfléchit sur la voyance et les divers avocats, médecins, psys, qui lui ont à son insu donné des conseils venant de sa mère; où elle cherche des vendeurs pour ses bérets puis fait une longue démarche administrative pour récupérer ses bérets confisqués en janvier; où elle prend un abonnement au New York Law Journal et essaie de sécuriser son ordinateur.
Chapitre 18où l'auteur réfléchit aux moyens d'éviter d'être manipulée; où son ordinateur s'éteint de façon intempestive; démêlées avec l'Aide Judiciaire d'Évreux; réflexions sur les conséquences de grandir avec une mère criminelle et sur le moyen d'avoir confiance en soi.
Chapitre 19où l'auteur ne reçoit pas le quotidien des tribunaux auquel elle s'est abonnée récemment et où son propriétaire essaie de lui faire résilier son abonnement; où elle reçoit un fax co-signé de ses co-héritiers l'informant qu'ils l'excluent du partage; où elle se rend au commissariat de police dont dépend le lieu du crime pour faire lancer une enquête pour tentative d'assassinat; où elle tente à nouveau d'être représentée par un avocat mais se ravise.
Chapitre 20où l'auteur accuse son propriétaire d'interférer avec son courrier; se souvient d'événements de son enfance où elle se sentait coupable ou s'accusait de méfaits qu'elle n'avait pas commis; où elle parle à nouveau à quelqu'un du bureau des Internal Affairs qui lui demande si la tentative d'assassinat dont elle a été victime étaitla première, ce qui lui fait comprendre la véritable nature de certains incidents antérieurs; où elle est victime de harcèlements au supermarché et ailleurs.
Chapitre 21 où l'auteur est victime de harcèlements par des inconnus dans son quartier; où elle se met en quête des textes de lois et découvre un chemin semé d'embûches; où elle téléphone à ses sœurs Véronique et Sophie pour avoir des explications sur le partage de l'héritage approuvé par sa fratrie.
Chapitre 22 où l'auteur paursuit ses recherches en Droit et trouve le chemin semé d'embûches tandis que la discothèque au sous-sol l'empêche de dormir.
Chapitre 23 où l'auteur prend conscience des manipulations précoces de sa mère, qui essaya de la convertir à la prostitution; où elle comprend que sa première histoire d'amour avait été une mise en scène contrôlée par sa sœur Sophie; où elle ressasse l'épisode où une amie de sa mère lui avait montré un livre d'images pop-up racontant le conte de Blanche Neige; où elle considère le refus répété de ses parents de la laisser faire des études de musique.

Sommaire Années 80


[ACCUEIL] - [SOMMAIRE DU SITE] - [COUVERTURE] [CONTACT]